Prix de la Nostalgie : Salomé Aka

Concerne le livre : Seul sur la mer immense

Australie, Terre de tous mes amis, Terre des mes ennemis, Sous les étoiles de minuit Je t’ai aimée et détestée, Tu m’as tout donné Tu m’as tout repris Alors je suis parti Là où la guerre éclate, Là où les vies s’achèvent. Sans espoir, je contemple un lendemain Avec pour seule compagnie Le Dit d’un Vieux Marin. Je suis seul, Seul sur la mer immense. De mon oeil d’homme fatigué Je contemple mon passé. Suis-je à nouveau seul, Seul sur la mer immense ?

Prix du Post-it : Anne Gaspard

Concerne le livre : Ne t'inquiète pas pour moi

Et si les plus petites phrases faisaient les plus grandes conversations…

Prix Horizons lointains : Elisabeth Mukendi

Concerne le livre : Seul sur la mer immense

Un passé, un présent. L’un finit toujours par rattraper l’autre. Et toi, tu ne sais plus. Peut-être qu’un jour, tu te retrouveras. La mer, elle, jamais ne te laissera tomber. Jamais ne t’abandonnera. C’est l’endroit dans lequel tu te sens bien, dans lequel tu te sens en sécurité et moins seule. C’est plus qu’un simple voyage, c’est un voyage à travers le temps, un voyage qui va éclaircir le souvenir lointain, caché dans une partie de mémoire, et qui, maintenant, est semblable à un rêve. Et pour ça, tu te retrouves seule, seule sur la mer immense.

Prix du Choc : Cindy Bertrand

Concerne le livre : Liberté, égalité, chocolat

 

Prix du Portrait : Charlotte Barrois

Concerne le livre : Genesis Alpha

 

Prix en Vogue : Charlotte Sermeus

Concerne le livre : Seul sur la mer immense